Rechercher
  • Adeline Courtois

Les cervicalgies ou torticolis

Les cervicalgies sont des douleurs au niveau des cervicales, à l’arrière du cou au niveau des muscles, tendons, ligaments, nerfs… de la zone. Elles peuvent être localisées ou diffuses (douleur irradiant dans les bras ou l’arrière du dos.

Les cervicales sont la partie du corps qui a le plus d’amplitude de ce fait c’est aussi celle qui peut se déplacer le plus souvent. Elles sont en constante sollicitation: maintien de la tête, nombreux mouvements, porter le regard.

Anatomie

La région cervicale est composée de 7 vertèbres cervicales qui permet le lien entre la tête et le thorax. Comme tout le long de la colonne les vertèbres sont séparé par des disques cartilagineux et reliées par des ligaments et des tendons.


Muscle cervicaux: long du cou, intertransversaire, transversale épineux, sus et sous-hyoidien, sterno-cléido-mastoidien, trapèze, grand et pet droits antérieurs, droit latéral, m. du triangle de Tillaux, complexes, splénius, scalènes, transversales du cou et long dorsal, angulaire de l’omoplate




Amplitude de mouvement

Flexion/ extension: 100° (45° en flexion/ 55° en extension) varie selon articulation

Inclinaison latérale: 60° à 70° (30-35° de chaque côté) varie selon articulation, avec une rotation axiale associée

Rotation axiale: 70à 100° (35à 50° de chaque côté) varie selon articulation

Causes

  • Les cervicalgies communes et torticolis

Arrivant sans raison apparente, pas de trauma, ni de pathologie sous-jacente. Elles sont souvent liées à de mauvaises positions (tête avancée ou regard vers le bas), aux activités professionnelles ou sportives, arthrose, stress. Elle peut être aussi dû à des troubles visuels (besoin de lunette ou lunette mal adaptée)

Le torticolis est une contracture d’un ou plusieurs muscles du cou souvent le sterno-cléido-mastoïdien ou le trapèze. Elle apparait souvent lors de la nuit et se caractérise donc par une douleur vive au réveil avec une incapacité à bouger la nuque dans un ou plusieur mouvement.

  • Les cervicalgies dues à un traumatisme cervical

Souvent dues à un coup du lapin après un accident de la route, ou autres chutes qui entrainent ce qu’on appelle en ostéopathie un wiplash (coup de fouet donc un changement brutal de direction)

  • Les cervicalgies symptomatiques dues à une maladie

Liées à une pathologie sous-jacente lors de pathologies inflammatoires, pathologies infectieuses ou tumeur…

Symptômes

  • Douleur

  • Irradiation dans les épaules, les bras, le dos

  • Céphalée, migraine

  • Vomissement

  • Vertige

  • Contracture musculaire

  • Fatigue

  • Troubles visuels, auditifs

  • Perte de sommeil, de concentration, de mémoire

Comment empêcher la cervicalgie?

  • La première étape est pas la moindre c’est le port de la tête. Dans l’anatomie nous avons une courbure cervicale en lordose (comme la première boucle du S) donc pour éviter des douleurs cervicales nous devons garder cette courbure au maximum. Il faut donc éviter de regarder le sol (lors de l’évolution on s’est relevé pour passer sur 2 jambes, or avec cela nos courbures ont dû changer pour permettre une meilleure visualisation du monde, mais aujourd’hui beaucoup de personnes, en marchant, regardent leurs pieds; ce qui entraine des contraintes sur les cervicales), lorsqu’on regarde le téléphone il faut le mettre face aux yeux et pas vers le bas (l’apparition du portable de plus en plus tôt entraine l’apparition des douleurs aussi parfois même une inversion de courbure sur des patients qui n’ont jamais subi d’accident). L’ordinateur doit être placé à hauteur des yeux.


  • Il faut aussi faire des pauses pour s’étirer, bouger.


  • Eviter le stress et préconiser la relaxation (cohérence cardiaque, yoga, respiration…)


  • De plus le matelas et l’oreiller sont aussi extrêmement importants. Je ne vous conseillerai pas de prendre à mémoire de forme ou non, ni de marque car cela dépend des personnes. Certaines seront mieux avec tel type et d’autres moins bien, pour cela il faut essayer. Mais il est important que votre oreiller, quel qu’il soit, soit de bonne qualité et permet de ne pas avoir trop d’angle c’est à dire que si vous dormez sur le dos on en doit pas augmenter l’extension ou la flexion, on doit être au naturel et ne pas sentir de tension musculaire et ça dans toutes les positions que vous prenez en dormant




Technique pour soulager les muscles

Cette technique est à faire lors de douleurs musculaires au niveau cervical pour permettre de détendre les muscles et donc arriver à mieux tourner la tête en attendant votre rendez-vous avec votre ostéopathe. Je rappelle qu'il est interdit de conduire lorsque vous êtes dans l'incapacité de tourner la tête ou lors de ports de minerve car cela est très dangereux, vous n'avez aucune visibilité sur les angles morts.

Position: allonger sur le dos

On commence par voir le côté où on tourne le mieux.

On ferme les yeux et on va du côté où on arrive à mieux tourner la tête. En gardant les yeux fermés, on essaye de regarder le plus loin à l'extérieur et en arrière possible, on contracte 10s et on relâche pendant 20s. On fait ça 3fois. Puis on tourne de l'autre côté et on fait de même. On revient au centre, on ouvre les yeux et on refait la technique les yeux ouverts d'abord du côté où on va bien puis de l'autre côté.



Bibliographie

Images anatomie: Anatomie comparée des mammifères domestiques: arthrologie, myologie. Robert Barone

Site Améli

Cours étude d'ostéopathie Atman


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Que faire lors de traumatisme?

Souvent on me demande ce qu'il faut faire en cas de traumatisme, les gens mettent du chaud alors qu'il fallait mettre du froid et inversement. Dans cet article, j'ai voulu permettre aux personnes de m